Aujourd’hui j’ai décidé de rendre hommage à certains grands méchants des séries télé. Qu’ils apparaissent occasionnellement ou plus régulièrement ils ont un point commun : rien que le fait de les apercevoir réussit à faire grimper notre adrénaline !

* 1ère catégorie : Les increvables.

  • Callisto dans Xena

Alors elle c’est comme une hydre : tu lui coupes une tête y ‘en a deux autres qui repoussent.
Voulant se venger de Xena qui a tué toute sa famille elle réussira à de nombreuses reprises à dépasser la mort et à revenir de l’enfer pour se venger.
On aura rarement vu une ennemie aussi tenace !

  • Murdoc dans MacGyver

Spécialiste du déguisement et As du bricolage c’est le Némésis parfait de MacGyver.
Tueur à gage expérimenté et ayant une intelligence surpassant celle des autres, il réussit à échafauder les plans les plus vicieux. Et comme par hasard il réussit à s’en sortir à chaque fois…

  • Nicole Wallace dans Law & Order : Criminal intent

Bien que n’apparaissant que très ponctuellement elle permet lors de chacune de ses apparitions de pousser l’inspecteur Goren dans ses retranchements. A chaque fois on sait qu’on va avoir droit à un excellent épisode. Mieux : ça permet de sortir du schéma classique de Law & Order.
Systématiquement on est bluffé par ce qu’on apprend sur le passé très noir de cette jolie frimousse sous laquelle se cache la plus dangereuse des psychopathes.

* 2ème catégorie : Les invisibles.

  • Jack de Tous les coups de Profiler et John Le Rouge de The Mentalist

Ceux-là en plus d’être invisibles ils sont quasiment imprenables. Au fond, on les aime bien ces deux sales gosses car ils maltraitent nos héros mais on les déteste aussi car on sait que leur identité ne sera révélée qu’à la fin de la série. Dans tous les cas une saison de Profiler sans Jack ou une saison de The Mentalist sans John c’est comme un plat indien sans curry : c’est fade. Ces personnages permettent également aux téléspectateurs de sortir du train-train quotidien des épisodes classiques hebdomadaires. Quand ces deux-là arrivent lorsque l’on s’y attend le moins on est les premiers à y prendre du plaisir.

* 3ème catégorie : Les Némésis

  • Jack dans Tru Calling

L’arrivée du personnage de Jack a été une vraie bouffée d’air frais pour la série, rendant également son annulation très frustrante. D’une part l’arrivée du personnage s’est faite avec la complicité du téléspectateur qui avait une longueur d’avance sur Tru et de l’autre les combats à coup de voyage dans le temps entre les deux personnages sont absolument jouissifs. De plus, ces affrontements ont vraiment donné de l’épaisseur à la mythologie de la série. Je continue donc de maudire la chaîne qui s’est permise d’annuler Tru Calling après n’avoir commandé que 6 épisodes pour la saison 2.

  • Lex Luthor dans Smallville

Ah ce bon vieux Lex ! Alors lui on l’aime au début et à la fin de la série et un peu moins vers le milieu quand il expérimente des trucs pas très clairs avec la niaiseuse Lana Lang. On peut penser ce que l’on veut du personnage mais voir la construction de ce grand méchant et de son évolution sur un une aussi longue durée c’est quasiment du jamais vu dans l’histoire des séries TV.

———————