Articles taggés Raising Hope

Le Mercredi en chanson

0

La saison 3 s’est terminée déjà la semaine dernière.

Petit bilan depuis la rentrée – Côté Comédie

0

The Office

Ah… The Office. Pourquoi dures-tu si longtemps alors que tu n’as plus Michael depuis tant de saisons ? Tu te fatigues toute seule, tu as perdu ton piment et beaucoup de ton humour … Comme The Big Bang Theory, heureusement que tu as un personnage qui maintient l’originalité de la série : Dwight, merci Ô cher psychopathe magnifique que tu es. Bref, manque de bons personnages, d’intrigue, d’humour et de rythme. Réveille-toi série !!

Raising Hope

Toujours au top. Humour, histoire, dialogues, scènes délirantes, esprit magiquement original. Cette série est presque parfaite et ne fatigue pas (encore) en ce début de saison 3. Donc si vous hésitez à vous y mettre, n’hésitez pas, ce serait criminel. A vos écrans pour Raising Hope.

The Big Bang Theory

Oh que ça fatigue… Ô que ça fatigue. Des histoires terriblement inintéressantes, des dialogues sans piment, de simples et rares petites remarques ou réactions qui font sourire de temps en temps mais seulement venant des deux qui sauvent la série depuis 2 saison : Penny et Sheldon (et Amy dans ses grands jours). Le reste ne sert à rien. Rien de rien. Il faut du neuf, un nouveau personnage par-dessus tout. Car même une nouvelle storyline prenante n’enlèverait pas le manque de cette énergie entre les personnages qu’il y avait avant. L’humour est le manque principal de cette nouvelle saison. Bref, cette série s’écroule de toute sa hauteur comme How I Met Your Mother. HELP. Sauvons Sheldon de cet ennui.

How I Met Your Mother

Nul, nul et re-nul. Rien rien et encore rien. Je m’ennuie. Je n’attends plus rien. Je ne ris plus et je n’attends qu’une chose : que ça se finisse. Ou alors qu’ils se réveillent, on peut peut-être y croire encore… La moindre apparition d’une nouvelle histoire qui m’intéresse un minimum me redonne espoir, puis finalement non. Cela fait deux saisons que le scénario ne m’intéresse pas, l’humour est absent voir pitoyable et les personnages sont devenus plats et sans surprise (surtout Lily et Marshall qui s’empâtent et se meurent dans la vie de parents). Même Barney devient inutile. Bon ok, c’est le moins inutile mais n’empêche qu’il a perdu de son éclat le petit blondinet… L’histoire de la mother, je ne sais pas vous mais moi maintenant je m’en fiche complètement, ça risque de me faire « ah ça se passe comme ça… ? Ouais et alors ? C’est tout? » Donc cette série qui était originale, avec de bons personnages, pleine d’humour et de rythme finit en s’écroulant pitoyablement. Ah BRAVO ! La preuve que même une bonne série ne devrait pas s’infliger autant de saisons simplement parce qu’ils ont les trois quart du monde occidental comme fidèle spectateur. Prions pour un retour du Legen… wait for it… DARY.

Modern Family

Toujours au top ou presque. Presque au niveau de Raising Hope. On sent la série encore jeune qui a encore plein de chose à nous offrir. Rien à rajouter. Si : si vous ne la regardez pas, qu’est-ce que vous foutez ?! Arrêtez de glander, au boulot voyons.

The Middle

Égale à elle-même, la série qui ne change jamais et arrive à faire 4 saisons d’un schéma égal avec les même personnages, les mêmes styles d’épisodes, les même problèmes et les mêmes sujets d’épisode (Thanksgiving, l’hiver, la rentrée, les vacances, le Superbowl, Noël, les cours, les problèmes d’argent, les tocs de Brick, l’ado d’Axel, la paumée de Sue, les problèmes existentiels de la mère etc.) Aucune surprise mais on n’en demande pas avec cette série, ce qui est dommage car il y avait du potentiel à la base… Elle aura au moins le mérite d’avoir lancé la carrière d’Atticus Shaffer (…c’est quoi ce prénom ?!) et d’avoir fait rencontrer deux mères mythiques dans l’épisode S04E07 soit Frankie Heck et Lois de Malcolm.

New Girl

C’est bon, la série a définitivement trouvé son truc, ça marche bien, on ne s’ennuie pas et les personnages sont toujours sympas. Peut-être des intrigues un peu redondantes mais tant qu’il y a l’humour et les même personnages, ça marche. Merci à Nick et Schmidt sympathique stupidité.

[Bilan] Les Comédies

1

A mon tour de vous présenter mon bilan de la saison 2011/2012. Dans cette première partie, nous nous intéresserons aux comédies, et les dramas arriveront ensuite.

Il y a quelques jours, je comparais mon classement des nouvelles comédies avec ce que je pouvais lire sur twitter. Le constat vaut pour toutes les nouveautés : les critiques sont très différentes d’une personne à l’autre.

Prenons par exemple 2 Broke Girls, que beaucoup ont aimé. Ce n’est pas mon cas. Je trouve la sitcom vulgaire, avec un humour trop lourd. Mais surtout, j’ai cette impression de me trouver face à un “two-women show”. Cette impression est difficile à expliquer, mais disons que j’ai le sentiment que les deux actrices “cherchent” le rire du public (rires qui sont bien trop présents par ailleurs), au contraire d’une série comme The Big Bang Theory, qui possède elle aussi des rires enregistrées, mais où ceux-ci sont plus naturels. En fait, pour comparer les deux séries, disons que les rires viennent couper les conversation dans The Big Bang Theory, alors qu’ils “ponctuent” les phrases dans 2 Broke Girls.
Tant qu’on est dans le mauvais, je vous cite rapidement How to be a Gentleman et Are you there Chelsea ? les deux comédies aux noms à rallonge, qui se sont ratés au niveau audiences comme au niveau qualité.

Par contre, s’il y a bien une comédie qui fait l’unanimité, c’est Suburgatory. De mon côté, j’avais bien aimé le pilot et les premiers épisodes, qui jouaient sur les clichés pour donner des scènes sympathiques. Mais la série s’est essoufflée très rapidement, et, en fin de saison, elle s’était transformée à un tel point qu’elle était devenue les clichés dont elle se moquait quelques mois auparavant. Dans le genre “moyen” on retrouve aussi Modern Family, dont la 3e saison est dans la lignée des deux précédentes, c’est-à-dire sympathique, plutôt constante, mais pas hilarante. On peut néanmoins remarquer quelques épisodes qui sortent du lot, comme le 13e “Little Bo Bleep”, qui, lui, arrive à faire rire.

Revenons maintenant aux nouveautés, avec les deux qui sortent vraiment du lot : New Girl et Apartment 23. Dans deux styles très différents, ces deux séries sont, pour moi, les meilleurs nouvelles comédies cette année. Pour New Girl, je fais partie des rares qui ont aimés la série dès ses débuts. Zooey est très bonne (en tant qu’actrice) dans le rôle de Jess. Je sais que certains la trouve insupportable, mais ce n’est pas mon cas. Si New Girl était “cute/funny” à ses débuts, elle a elle aussi évolué, avec des épisodes un peu “dramatiques” (le mot est fort tout de même) vers la fin de saison. Ainsi, s’il y a bien une image que je retiens du season final, c’est toute la bande, dans le désert, devant un feu de camp, comme des gamins. Je trouve que cette image raconte bien ce qu’est devenue la série : la vie de 4 colocataires (+ Cece qu’on voit beaucoup plus dans la seconde partie de saison), avec tout ce qui va autour, tout simplement.
Quant à Apartment 23, c’est très différent. La série fonctionne surtout grâce au duo Chloe/June, qui marche bien du côté humoristique, mais qui se révèle aussi être un peu attachant. Les personnages secondaires sont également très bons, surtout James van der Beek. La présence de ce dernier, dans son propre rôle, apporte un peu de “pop culture” à la série. On est loin de Community, mais c’est quand même appréciable.

Continuons dans le genre “séries sympathiques” avec The Big Bang Theory. Rien d’extraordinaire cette saison, mais la série a trouvé son rythme, et à une exception près, tous les épisodes se regardent bien. Les différentes storylines en fil rouge ne sont pas très intéressantes, mais ça n’a jamais été la qualité première de TBBT. La série repose surtout sur plusieurs duos efficaces, que ce soit les traditionnels Penny/Sheldon ou Howard/Raj, mais aussi quelques petits nouveaux : Sheldon/Amy (notamment l’épisode où Sheldon veut créer un podcast) ou Penny/Amy. L’ajout d’Amy dans la bande aura donc apporté vraiment un plus pour moi, malgré des débuts “chaotiques” la saison dernière. Elle se démarque maintenant facilement de Sheldon, alors qu’elle était simplement son “double” féminin la saison passée. Le trio entre Penny, Amy et Bernadette fonctionne d’ailleurs mieux que le quatuor Leonard/Sheldon/Raj/Howard maintenant.

Passons à How I Met your Mother. Cette saison 7 était plutôt bonne pour moi, et malgré quelques épisodes moins bons, elle était globalement assez constante. En fait, j’ai mis de côté la série après 8 épisodes, avant de la reprendre il y a quelques semaines (j”ai fini mon rattrapage juste à temps pour le season final). Je crois que j’apprécie plus la série en la visionnant de cette façon, avec au moins 3 épisodes à la suite. D’autant plus que la série prenait cette année un tournant plus dramatique, que ce soit entre Ted et Robin (storyline ratée) ou entre Barney et Nora puis Quinn (storylines réussies). D’où ma très grosse déception à la fin du season final, mais je ne reviendrais pas dessus …

Dans la série “je me rend compte que, en fait, cette série est bonne”, continuons avec Raising Hope. J’avais déjà aimé la première saison, mais je sentais bien que l’humour un peu “white trash” commençait à devenir pesant, et disons que j’ai un peu de mal avec ce genre d’humour (c’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai tant de mal à rattraper It’s Always Sunny in Philadelphia). Mais finalement ce côté “white trash” est dilué au cours de la saison, et la série devient vraiment intéressante. Je pourrais d’ailleurs résumer la saison de cette façon : on retrouve un “socle” d’épisodes très corrects voir bons, qui n’ont rien d’extraordinaires, avec de temps en temps quelques épisodes qui sortent vraiment du lot (le 6 “Jimmy and the Kid” et le 14 “Jimmy’s fake girlfriend” notamment). Tout ça pour dire que Raising Hope est devenue une série sympathique, avec des épisodes de qualité très régulière, un peu à la Cougar Town.
Cougar Town qui était de retour en février pour sa troisième saison. Une saison dans la lignée de la seconde (et de la fin de la 1ère). Le Cul-de-Sac crew est toujours très attachant, et tous les personnages gagnent en profondeur dans cette troisième saison, que ce soit Ellie qui apparaît (parfois) un peu plus humaine, ou même Bobby qui va faire une rencontre … qui a surement fait plaisir aux fans de Scrubs.
On continue avec une autre série qui a su devenir très bonne après une première saison très laborieuse : Parks & Recreation. Cette saison 4 était bonne, mais peut être un peu moins que la 3e. L’absence de Tom, relégué au second plan, y contribue certainement beaucoup. En cette année électorale, Leslie faisait campagne, ce qui nous a donné une bonne trame de fond pour la série, nous éloignant un peu des Parcs … malheureusement, le dénouement de cette campagne est un peu prévisible, voir facile.

Et la meilleure comédie de l’année est …

Community (évidemment). La série souffre encore de quelques épisodes moyens, mais moins que dans les saisons précédentes (en partie grâce au développement de la relation Troy/Britta, qui occupe certains épisodes). Si on est encore dans le “n’importe quoi”, la saison est construite de façon plus logique que les deux premières : pas de “chicken mafia” qui arrive sans prévenir, mais des évènements qui s’enchaînent logiquement pour arriver à des situations grotesques, et donc, des épisodes excellents (“Pillows and Blankets” puis la prise de pouvoir de Chang en fin de saison). Par exemple, dans les saisons précédentes, Jeff aurait dit “allons voir un psy !” et on aurait eut un épisode dans le genre du 19, parodiant Shutter Island (et autres films du genre). Ici, cet épisode arrive dans la logique des intrigues, après leur expulsion de Greendale. Ce qui rend ce genre d’épisodes spéciaux encore plus appréciables : ils ont un sens, par rapport à l’ensemble de la série.

Et pour finir, parlons rapidement des dramédies (ou en tout cas des séries qui durent 30 minutes …). HBO a décidé d’annuler How to make it in America en fin d’année dernière, après sa deuxième saison, qu’on avait attendue pendant 1 an et demi … c’est un peu cruel, d’autant plus que cette saison 2 était vraiment très sympathique, reprenant ce qui faisait le succès de la première : une série sans prise de tête, avec une ambiance excellente (bien aidée par une BO géniale).
Du côté des nouveautés, j’ai regardé la première saison de House of Lies, que j’ai plutôt aimé. Bien sûr, on ne comprend rien au jargon technique de Marty, mais il le dit lui même en s’adressant directement au téléspectateur : “si vous ne comprenez rien, c’est que je fais bien mon métier”. Cette histoire de fusion ne m’a pas passionné, et les jeux de pouvoirs autour étaient loin d’être excellents, mais le casting, réussi, donne à la série un certain intérêt, avec des personnages agréables à suivre. Quant à Girls, je n’ai regardé (pour l’instant) que les deux premiers épisodes. Je ne suis pas spécialement fan. Certains diront de la série qu’elle est réaliste, personnellement je la qualifierais de banale.
Enfin, je finirais sur The Big C, dont la 3e saison est en cours de diffusion. C’est une (grosse) déception pour moi, car la série nous a donnés quelques épisodes excellents, mais elle ne cesse de régresser, surtout dans cette saison 3, dont les enjeux sont loin d’être aussi intéressants que ceux de la saison 1, voir de la saison 2. C’est dommage, car la pléiade de guests stars annoncés me faisait penser à de bonnes choses …

[Bilan] Comédies – Les anciennes part3

1

Dernière partie de mon bilan “anciennes” comédies.

Toujours attention aux spoilers

Raising Hope

Saison 2

Raising Hope a été mon petit rayon de fraicheur l’année dernière, une comédie familiale un peu trash où la tendresse surplombait le tout. La famille Chance est carrement fauchée, ils sont aussi complètement dingos mais ils s’aiment tous très fort et on le ressent bien.
Cette saison 2 ne déroge pas à cette règle, on passe encore un très bon moment avec les Chance et en plus cette saison a un fil rouge : Jimmy veut Sabrina et il va redoubler d’effort jusqu’au climax, l’épisode (2.14) le plus mignon que j’ai pu voir presque toute série confondue (sauf la demande en mariage de Chandler et Monica hein ;-) ).
Par contre le season final m’a laissé perplexe, c’était original mais je ne sais pas, quelque chose m’a gêné…
Enfin bref sur la totalité, ce fut une saison menée de main de maitre : de l’humour, de l’amour, de la tendresse et de le folie. Magnifique !

Happy Endings

Saison 2

Je me suis lancée dans cette série grâce à Lys et je ne regrette pas le voyage.
Après avoir dompter les personnalité du gang tout au long de la saison 1, on ne s’inquiète plus de leur lubie et même on s’en amuse.
Cette saison 2 n’est pas particulièrement mémorable mais les personnages ont un peu évolué et on s’attache énormément à eux.
C’était au départ juste une petite comédie passe-temps et Happy Endings est devenue une pièce maitresse dans mon planning comédie de cette saison.

Breaking In

Saison 2 – (mais hum hum bof la saison 2)

J’ai aussi regardé cette série à cause de Lys et j’ai aimé son côté un peu Nerd. La série était simple, courte, sympathique avec des personnages juste déjantés comme il faut.
Mais la saison 1 a fait des audiences assez bof et la série a failli être annulée, elle a été sauvé de justesse et la saison 2 s’annonçait sous les meilleures augures quand le nom de Megan Mullaly a été murmuré.
Mais après 5 épisodes, force est de constater que cette saison 2 est un véritable échec !
L’esprit de la saison 1 a totalement disparu pour devenir un Megan Show, les autres personnages passant clairement en second plan et je ne vous parle même pas des storylines qui sont bien trop loin des possibilités que pourraient apporter l’entreprise Contra Security.
La saison 2 a donc été tout naturellement annulée et les épisodes restant n’ont pas encore été diffusés. Dommage d’avoir gâché ce petit show !

Cougar Town

Saison 3

Ouf la saison 3 a finalement trouvé une place sur la grille de diffusion de ABC, on a bien cru que la saison 3 allait passer à la trappe.
Cette série est un mystère pour moi; le début était un désastre total puis elle a changé, elle s’est beaucoup alcoolisée et c’est devenu une comédie de potes ni plus ni moins. Il n’y a pas vraiment d’enjeux, juste des gens gravitant autour de Jules (Courtney Cox) un verre à la main, des gimmiks à la pelle, des jeux à la con et des liens qui se créent entre les personnages.
La saison 3 est dans cette mouvance, toujours des potes, toujours beaucoup de vin, mais cette fois il est question d’organisation de mariage et paternité surprise. (et aussi un petit plus pour la réunion Scrubs :-) )
LA série n’est pas exceptionnelle mais comme pour beaucoup des comédies que je suis je ne me suis attachée aux personnages et leur “crazyness”.

Fais pas ci fais pas ça

Saison 4 – (oui une série française à ne pas louper)

…. euh je voulais la mentionner car c’est une bonne série française et que rien que pour ça elle se doit d’être citée mais sa diffusion remonte maintenant à plus de 6 mois alors ma mémoire me fait un peu défaut.
Je me rappelle qu’un nouveau voisin est arrivé… mais ce côté là était plutôt moyen, il vaut mieux se rappeler de Denis et de sa récente création d’entreprise, de Fabienne et de ses engagements municipaux ou de Renaud prenant un peu plus en main les activités ménagères.
Après une saison 3 assez moyenne, la saison 4 est revenue aux basiques et ça lui a réussi. Vivement la saison 5.

———————-

J’en ai fini avec les “anciennes”, demain j’attaque les petites nouvelles !
Et sinon, vous avez un mot à dire sur ces comédies ?

[Jour 8] Une série que tout le monde devrait voir – part2

11

Selon Tolkienbis :

Série à voir entre amis ou en famille : Raising Hope

Virginia: [to Jimmy] I’m allowed to criticize you. I made you. You’re my mistake.

Traduction approximative :
Virginia : [to Jimmy] Je suis autorisé à te critiquer. Je t’ai fait. Tu es mon erreur.

—————-

Selon Ludo :

Tout le monde, c’est large, car on cherche tous quelque chose de différent dans les séries… Par-exemple, sorti des comédies et de la SF, et éventuellement de la bonne vieille série d’action telle que 24, peu de séries trouvent grâce à mes yeux, alors que ces goûts là ne sont surement pas partagés…

Par-exemple, je trouve que BattleStar Galactica évoque plein de sujets très intéressants, qui trouvent échos dans la vie de tous les jours, comme la politique, le racisme, les ségrégations, la religion, les élections, les choix difficiles, etc.
Mais le traitement SF qui en est fait peut rebuter… Mais je resterai néanmoins sur ce choix.

—————-

Selon Teproc :

The Sopranos

Je suis en train de regarder la saison 5 des Soprano, et la raison pour laquelle je pense que tout le monde devrait la voir, c’est parce que je pense que la grande majorité des séries qu’on aime (ou, en tout cas, que moi j’aime) doivent beaucoup aux Soprano. N’importe quel fan de Breaking Bad regardant les Soprano reconnaîtra beaucoup de petites choses, mais on peut aussi dire ça pour n’importe quel drama américain.
The Sopranos a codifié la structure par saison, même si elle existait avant (Hill Street Blues, Buffy), s’est permis des trucs très conceptuels comme les rêves de Tony (dans Funhouse en particulier) et par son concept de base, en se centrant sur un personnage qui est fondamentalement un meurtrier sociopathe. La série se défie presque de ses spectateurs en les confrontant au fait que, malgré tout, on s’attache à ce personnage détestable juste parce qu’il est le personnage principal.
Les fans de Breaking Bad, encore une fois, mais aussi de House, connaissent le sentiment. En plus, c’est une série qui avait de l’ambition, une analyse profonde et captivante de la société américaine des années 2000… bref, du pur génie.

Alors vous me direz que ça vous fait une belle jambe que les séries actuelles doivent beaucoup aux Soprano, que c’est comme les gens qui disent qu’on ne peut pas prétendre connaître le cinéma sans avoir vu Citizen Kane… mais The Sopranos, c’est aussi très drôle, avec des personnages captivants (Tony) mais parfois aussi admirables (Melfi, le seul personnage important qui a un sens moral) ou juste funs (Paulie). L’humour noir est présent à chaque instant, et si la série est généralement assez lente, ça ne rend les scènes d’action qui sortent de nulle part que plus excitantes. Pour preuve, une scène culte de la saison 1, que je vous déconseille de regarder si vous n’avez pas vu ladite saison : http://www.youtube.com/watch?v=APQ8Z_UyEak.

—————-

Selon Reggaelow8 :

Oh je ne parlerai pas de Kaamelott, ça ferait un peu redondant non ? Je pense que tout le monde devrait voir les principales séries comiques trop sympa et pas trop mal foutue comme Modern Family, Hot In Cleveland, How I Met Your Mother, The Middle, et dans les plus vieux That 70’s Show et The Office US.

Parce que les non comiques que j’aurais à proposer ne plairaient pas du tout la moitié des gens donc je laisse tomber, car je ne voudrais pas forcer tout le monde à regarder des trucs qu’ils n’aiment pas, ce serait ballot… Bon allez, puisque vous insistez, je vous propose quelques noms (supers connus mais bon) : Homeland, Treme, Breaking Bad, Sherlock, Oz, The Sopranos, Six Feet Under, et pour la nostalgie : SG-1, Buffy, Le Caméléon.

Voilà, donc LA série que tout le monde devrait voir se résume à au moins 16 séries. Parce que tout le monde devrait mater plusieurs séries. Ah et Avatar, le dessin animé de 3 saisons qui me fait rêver (effectivement, ce n’est pas vraiment une série à proprement parler)

—————-

Selon Lorna :

The West Wing.

Parce qu’elle chouette, intelligente, drôle, bien écrite et a un super cast. C’est une façon de s’intéresser au système politique américain tout en s’attachant à des personnages complexes que l’on suit dans des intrigues bien faites. Si vous ne l’avez pas vue, n’hésitez plus.

Réponses Jeu “On ouvre ses oreilles”

0

Merci d’avoir été nombreux à participer !
Donc même si toutes les réponses ont été données, je vous mets les 5 Génériques.

  • Générique 1 : Franklin & Bash (la vidéo ne démarre que à 7 secondes)

  • Générique 2 : Alphas

  • Générique 3 : Breaking In

  • Générique 4 : Mad Love

  • Générique 5 : Raising Hope (désolée le générique est en effet miroir)

Bon sinon, si je devais vous conseiller ces séries, regardez en priorité : Raising Hope et Alphas. (Et Franklin & Bash pour ce rincer l’oeil ;-) )

Upfronts : FOX

2

Aujourd’hui parlons de la FOX :

  • J’en ai rien à …. :

- Les renouvelées que je n’ai jamais regardées : Bob’s Burgers, The Cleveland Show et Fringe. (et oui j’ai jamais vu Fringe moi adore Joshua Jackson… un comble, non ?!)

- Les renouvelées que je regarde de temps en temps en VF (pas taper !!) sur la TNT : American Dad, Family Guy et The Simpsons. J’aime bien voir un épisode par-ci par-là mais les suivre dans l’ordre… bof ça m’ennuie !

- Les séries annulées que je n’ai jamais vu et que je ne compte jamais voir : Human Target, The Chicago Code, Lone Star et The Good Guys.

- Celles qui sont annulées et qui le méritent : Lie to Me et Running Wilde.
Running Wilde car bien que j’adore Will Arnett, la série n’était pas drôle et on ne sentait aucune alchimie entre les acteurs et Lie to Me car le personnage de Tim Roth me faisait trop penser à Horatio Caine (CSI Miami) et c’est donc rédhibitoire pour moi !

  • Ça m’attriste :

- J’ai rattrapé récemment Breaking In et du coup je suis assez triste d’apprendre que la série n’aura pas de saison 2.

- Je n’ai vu que le pilot de Traffic Light mais sans trop m’avancer je pense que je regretterais un peu la série.

  • Contente :

- Ce n’est un secret pour personne, je suis une fille et je switch souvent en mode midinette. Bones fait partie de ces séries où mon cœur de jeune-fille en fleur peut s’exprimer pleinement ! Je suis donc assez ravie du retour des cadavres atroces qui te donnent envie de vomir si tu regardes l’épisode pendant un repas.

- Pour House je devrais être super-mega contente du renouvellement de la série et bien que ok ça me fait plaisir, je sais pas… j’espère du mieux ! La saison 7 m’a un peu ennuyée et pour dire je ne l’ai même pas fini. En plus sans Cuddy dans la saison 8, ça me parait difficile de faire bien, enfin je croise les doigts.

- Oui oui et re-oui Glee est très très surestimée ! Mais m’en fout j’aime Glee ! Je ne me prends jamais la tête devant un épisode, les personnages ont leur très haut et leur très bas, les adaptations de certaines chansons sont bonnes d’autres pas du tout… et pourtant j’ai envie de continuer l’aventure avec eux. Saison 3 tu peux donc compter sur moi !

- LA NOUVEAUTÉ série de cette saison : Raising Hope ! et dire que le trailer l’an passé m’avait moyennement inspiré… Maintenant je suis so in love de la famille Chance. Ils sont fauchés comme le blé, pas fût-fûte pour trois sous et pourtant quel bonheur et quelle tendresse se dégage de cette famille déjantée. J’ai hâte de voir la suite…

  • Les nouveautés qui vont rester loin de mon écran :

- Elle est pourtant déjà très plébiscité et pourtant Alcatraz ne me fait aucun effet, ça sera sans moi ! En plus pour le peu que j’ai vu de JJ Abrams : Undercovers… beurk ! (Je sais bien qu’il ne faut pas le juger là dessus mais bon quand même !!)

- Apparemment il y a aussi une série nommée Touch avec Jack Bauer Kiefer Sutherland au casting. “Un père découvre que son fils autiste peut prédire les événements avant qu’ils n’arrivent.” Euh bof ! Je vais aussi passer mon chemin.

- Spielberg ou pas, Terra Nova ne passera pas par chez moi ! D’ailleurs pourquoi personne n’ose dire que c’est une sorte de Primeval avec de meilleurs FX ;-)

- Il m’arrive un truc de ouf ! Il y a surement une comédie que je ne regarderais pas (enfin peut-être le pilote j’avoue je suis faible…), en effet I Hate My Teenage Daughter ne me tente pas du tout. Je n’aime pas les acteurs/actrices du cast et cet humour ne marche pas sur moi.

- Il y a aussi deux animés : Allen Gregory et Napoleon Dynamite. Je ne suis pas les animés sauf un épisode de temps en temps sur la TNT en VF donc ces deux animé n’auront pas la primeur de mon écran.

  • Les nouveautés qui me tentent :

- Je sais que tout le monde adore Zooey Deschanel, mais pour ma part je dois dire que mis à part sa venue dans un épisode de Bones, je ne la connais pas ! Et pourtant il m’a suffit de 2min30 de trailer pour la trouver charmante. C’est donc avec joie que je commencerais The New Girl à la rentrée.

- Family Album et Little in Common, j’ai très peu d’info sur ces séries et je n’ai pas trouvé de vidéo alors je suis curieuse…

Haut de page