Articles taggés Modern Family

L’image du Lundi

5

Ohhhh Sofia !!!!

BE0aNhGCEAAKEK1

Petit bilan depuis la rentrée – Côté Comédie

0

The Office

Ah… The Office. Pourquoi dures-tu si longtemps alors que tu n’as plus Michael depuis tant de saisons ? Tu te fatigues toute seule, tu as perdu ton piment et beaucoup de ton humour … Comme The Big Bang Theory, heureusement que tu as un personnage qui maintient l’originalité de la série : Dwight, merci Ô cher psychopathe magnifique que tu es. Bref, manque de bons personnages, d’intrigue, d’humour et de rythme. Réveille-toi série !!

Raising Hope

Toujours au top. Humour, histoire, dialogues, scènes délirantes, esprit magiquement original. Cette série est presque parfaite et ne fatigue pas (encore) en ce début de saison 3. Donc si vous hésitez à vous y mettre, n’hésitez pas, ce serait criminel. A vos écrans pour Raising Hope.

The Big Bang Theory

Oh que ça fatigue… Ô que ça fatigue. Des histoires terriblement inintéressantes, des dialogues sans piment, de simples et rares petites remarques ou réactions qui font sourire de temps en temps mais seulement venant des deux qui sauvent la série depuis 2 saison : Penny et Sheldon (et Amy dans ses grands jours). Le reste ne sert à rien. Rien de rien. Il faut du neuf, un nouveau personnage par-dessus tout. Car même une nouvelle storyline prenante n’enlèverait pas le manque de cette énergie entre les personnages qu’il y avait avant. L’humour est le manque principal de cette nouvelle saison. Bref, cette série s’écroule de toute sa hauteur comme How I Met Your Mother. HELP. Sauvons Sheldon de cet ennui.

How I Met Your Mother

Nul, nul et re-nul. Rien rien et encore rien. Je m’ennuie. Je n’attends plus rien. Je ne ris plus et je n’attends qu’une chose : que ça se finisse. Ou alors qu’ils se réveillent, on peut peut-être y croire encore… La moindre apparition d’une nouvelle histoire qui m’intéresse un minimum me redonne espoir, puis finalement non. Cela fait deux saisons que le scénario ne m’intéresse pas, l’humour est absent voir pitoyable et les personnages sont devenus plats et sans surprise (surtout Lily et Marshall qui s’empâtent et se meurent dans la vie de parents). Même Barney devient inutile. Bon ok, c’est le moins inutile mais n’empêche qu’il a perdu de son éclat le petit blondinet… L’histoire de la mother, je ne sais pas vous mais moi maintenant je m’en fiche complètement, ça risque de me faire « ah ça se passe comme ça… ? Ouais et alors ? C’est tout? » Donc cette série qui était originale, avec de bons personnages, pleine d’humour et de rythme finit en s’écroulant pitoyablement. Ah BRAVO ! La preuve que même une bonne série ne devrait pas s’infliger autant de saisons simplement parce qu’ils ont les trois quart du monde occidental comme fidèle spectateur. Prions pour un retour du Legen… wait for it… DARY.

Modern Family

Toujours au top ou presque. Presque au niveau de Raising Hope. On sent la série encore jeune qui a encore plein de chose à nous offrir. Rien à rajouter. Si : si vous ne la regardez pas, qu’est-ce que vous foutez ?! Arrêtez de glander, au boulot voyons.

The Middle

Égale à elle-même, la série qui ne change jamais et arrive à faire 4 saisons d’un schéma égal avec les même personnages, les mêmes styles d’épisodes, les même problèmes et les mêmes sujets d’épisode (Thanksgiving, l’hiver, la rentrée, les vacances, le Superbowl, Noël, les cours, les problèmes d’argent, les tocs de Brick, l’ado d’Axel, la paumée de Sue, les problèmes existentiels de la mère etc.) Aucune surprise mais on n’en demande pas avec cette série, ce qui est dommage car il y avait du potentiel à la base… Elle aura au moins le mérite d’avoir lancé la carrière d’Atticus Shaffer (…c’est quoi ce prénom ?!) et d’avoir fait rencontrer deux mères mythiques dans l’épisode S04E07 soit Frankie Heck et Lois de Malcolm.

New Girl

C’est bon, la série a définitivement trouvé son truc, ça marche bien, on ne s’ennuie pas et les personnages sont toujours sympas. Peut-être des intrigues un peu redondantes mais tant qu’il y a l’humour et les même personnages, ça marche. Merci à Nick et Schmidt sympathique stupidité.

[Bilan] Les Comédies

1

A mon tour de vous présenter mon bilan de la saison 2011/2012. Dans cette première partie, nous nous intéresserons aux comédies, et les dramas arriveront ensuite.

Il y a quelques jours, je comparais mon classement des nouvelles comédies avec ce que je pouvais lire sur twitter. Le constat vaut pour toutes les nouveautés : les critiques sont très différentes d’une personne à l’autre.

Prenons par exemple 2 Broke Girls, que beaucoup ont aimé. Ce n’est pas mon cas. Je trouve la sitcom vulgaire, avec un humour trop lourd. Mais surtout, j’ai cette impression de me trouver face à un “two-women show”. Cette impression est difficile à expliquer, mais disons que j’ai le sentiment que les deux actrices “cherchent” le rire du public (rires qui sont bien trop présents par ailleurs), au contraire d’une série comme The Big Bang Theory, qui possède elle aussi des rires enregistrées, mais où ceux-ci sont plus naturels. En fait, pour comparer les deux séries, disons que les rires viennent couper les conversation dans The Big Bang Theory, alors qu’ils “ponctuent” les phrases dans 2 Broke Girls.
Tant qu’on est dans le mauvais, je vous cite rapidement How to be a Gentleman et Are you there Chelsea ? les deux comédies aux noms à rallonge, qui se sont ratés au niveau audiences comme au niveau qualité.

Par contre, s’il y a bien une comédie qui fait l’unanimité, c’est Suburgatory. De mon côté, j’avais bien aimé le pilot et les premiers épisodes, qui jouaient sur les clichés pour donner des scènes sympathiques. Mais la série s’est essoufflée très rapidement, et, en fin de saison, elle s’était transformée à un tel point qu’elle était devenue les clichés dont elle se moquait quelques mois auparavant. Dans le genre “moyen” on retrouve aussi Modern Family, dont la 3e saison est dans la lignée des deux précédentes, c’est-à-dire sympathique, plutôt constante, mais pas hilarante. On peut néanmoins remarquer quelques épisodes qui sortent du lot, comme le 13e “Little Bo Bleep”, qui, lui, arrive à faire rire.

Revenons maintenant aux nouveautés, avec les deux qui sortent vraiment du lot : New Girl et Apartment 23. Dans deux styles très différents, ces deux séries sont, pour moi, les meilleurs nouvelles comédies cette année. Pour New Girl, je fais partie des rares qui ont aimés la série dès ses débuts. Zooey est très bonne (en tant qu’actrice) dans le rôle de Jess. Je sais que certains la trouve insupportable, mais ce n’est pas mon cas. Si New Girl était “cute/funny” à ses débuts, elle a elle aussi évolué, avec des épisodes un peu “dramatiques” (le mot est fort tout de même) vers la fin de saison. Ainsi, s’il y a bien une image que je retiens du season final, c’est toute la bande, dans le désert, devant un feu de camp, comme des gamins. Je trouve que cette image raconte bien ce qu’est devenue la série : la vie de 4 colocataires (+ Cece qu’on voit beaucoup plus dans la seconde partie de saison), avec tout ce qui va autour, tout simplement.
Quant à Apartment 23, c’est très différent. La série fonctionne surtout grâce au duo Chloe/June, qui marche bien du côté humoristique, mais qui se révèle aussi être un peu attachant. Les personnages secondaires sont également très bons, surtout James van der Beek. La présence de ce dernier, dans son propre rôle, apporte un peu de “pop culture” à la série. On est loin de Community, mais c’est quand même appréciable.

Continuons dans le genre “séries sympathiques” avec The Big Bang Theory. Rien d’extraordinaire cette saison, mais la série a trouvé son rythme, et à une exception près, tous les épisodes se regardent bien. Les différentes storylines en fil rouge ne sont pas très intéressantes, mais ça n’a jamais été la qualité première de TBBT. La série repose surtout sur plusieurs duos efficaces, que ce soit les traditionnels Penny/Sheldon ou Howard/Raj, mais aussi quelques petits nouveaux : Sheldon/Amy (notamment l’épisode où Sheldon veut créer un podcast) ou Penny/Amy. L’ajout d’Amy dans la bande aura donc apporté vraiment un plus pour moi, malgré des débuts “chaotiques” la saison dernière. Elle se démarque maintenant facilement de Sheldon, alors qu’elle était simplement son “double” féminin la saison passée. Le trio entre Penny, Amy et Bernadette fonctionne d’ailleurs mieux que le quatuor Leonard/Sheldon/Raj/Howard maintenant.

Passons à How I Met your Mother. Cette saison 7 était plutôt bonne pour moi, et malgré quelques épisodes moins bons, elle était globalement assez constante. En fait, j’ai mis de côté la série après 8 épisodes, avant de la reprendre il y a quelques semaines (j”ai fini mon rattrapage juste à temps pour le season final). Je crois que j’apprécie plus la série en la visionnant de cette façon, avec au moins 3 épisodes à la suite. D’autant plus que la série prenait cette année un tournant plus dramatique, que ce soit entre Ted et Robin (storyline ratée) ou entre Barney et Nora puis Quinn (storylines réussies). D’où ma très grosse déception à la fin du season final, mais je ne reviendrais pas dessus …

Dans la série “je me rend compte que, en fait, cette série est bonne”, continuons avec Raising Hope. J’avais déjà aimé la première saison, mais je sentais bien que l’humour un peu “white trash” commençait à devenir pesant, et disons que j’ai un peu de mal avec ce genre d’humour (c’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai tant de mal à rattraper It’s Always Sunny in Philadelphia). Mais finalement ce côté “white trash” est dilué au cours de la saison, et la série devient vraiment intéressante. Je pourrais d’ailleurs résumer la saison de cette façon : on retrouve un “socle” d’épisodes très corrects voir bons, qui n’ont rien d’extraordinaires, avec de temps en temps quelques épisodes qui sortent vraiment du lot (le 6 “Jimmy and the Kid” et le 14 “Jimmy’s fake girlfriend” notamment). Tout ça pour dire que Raising Hope est devenue une série sympathique, avec des épisodes de qualité très régulière, un peu à la Cougar Town.
Cougar Town qui était de retour en février pour sa troisième saison. Une saison dans la lignée de la seconde (et de la fin de la 1ère). Le Cul-de-Sac crew est toujours très attachant, et tous les personnages gagnent en profondeur dans cette troisième saison, que ce soit Ellie qui apparaît (parfois) un peu plus humaine, ou même Bobby qui va faire une rencontre … qui a surement fait plaisir aux fans de Scrubs.
On continue avec une autre série qui a su devenir très bonne après une première saison très laborieuse : Parks & Recreation. Cette saison 4 était bonne, mais peut être un peu moins que la 3e. L’absence de Tom, relégué au second plan, y contribue certainement beaucoup. En cette année électorale, Leslie faisait campagne, ce qui nous a donné une bonne trame de fond pour la série, nous éloignant un peu des Parcs … malheureusement, le dénouement de cette campagne est un peu prévisible, voir facile.

Et la meilleure comédie de l’année est …

Community (évidemment). La série souffre encore de quelques épisodes moyens, mais moins que dans les saisons précédentes (en partie grâce au développement de la relation Troy/Britta, qui occupe certains épisodes). Si on est encore dans le “n’importe quoi”, la saison est construite de façon plus logique que les deux premières : pas de “chicken mafia” qui arrive sans prévenir, mais des évènements qui s’enchaînent logiquement pour arriver à des situations grotesques, et donc, des épisodes excellents (“Pillows and Blankets” puis la prise de pouvoir de Chang en fin de saison). Par exemple, dans les saisons précédentes, Jeff aurait dit “allons voir un psy !” et on aurait eut un épisode dans le genre du 19, parodiant Shutter Island (et autres films du genre). Ici, cet épisode arrive dans la logique des intrigues, après leur expulsion de Greendale. Ce qui rend ce genre d’épisodes spéciaux encore plus appréciables : ils ont un sens, par rapport à l’ensemble de la série.

Et pour finir, parlons rapidement des dramédies (ou en tout cas des séries qui durent 30 minutes …). HBO a décidé d’annuler How to make it in America en fin d’année dernière, après sa deuxième saison, qu’on avait attendue pendant 1 an et demi … c’est un peu cruel, d’autant plus que cette saison 2 était vraiment très sympathique, reprenant ce qui faisait le succès de la première : une série sans prise de tête, avec une ambiance excellente (bien aidée par une BO géniale).
Du côté des nouveautés, j’ai regardé la première saison de House of Lies, que j’ai plutôt aimé. Bien sûr, on ne comprend rien au jargon technique de Marty, mais il le dit lui même en s’adressant directement au téléspectateur : “si vous ne comprenez rien, c’est que je fais bien mon métier”. Cette histoire de fusion ne m’a pas passionné, et les jeux de pouvoirs autour étaient loin d’être excellents, mais le casting, réussi, donne à la série un certain intérêt, avec des personnages agréables à suivre. Quant à Girls, je n’ai regardé (pour l’instant) que les deux premiers épisodes. Je ne suis pas spécialement fan. Certains diront de la série qu’elle est réaliste, personnellement je la qualifierais de banale.
Enfin, je finirais sur The Big C, dont la 3e saison est en cours de diffusion. C’est une (grosse) déception pour moi, car la série nous a donnés quelques épisodes excellents, mais elle ne cesse de régresser, surtout dans cette saison 3, dont les enjeux sont loin d’être aussi intéressants que ceux de la saison 1, voir de la saison 2. C’est dommage, car la pléiade de guests stars annoncés me faisait penser à de bonnes choses …

[Bilan] Comédies – Les anciennes part2

8

Suite de mon petit bilan comédie de cette saison.

Toujours attention aux spoilers

The Middle

Saison 3

La famille Heck est toujours dans la dèche, pourtant Frankie tente sans cesse de nouvelles expériences (à moindre frais évidemment) pour que sa famille ressemble à la famille idéale… mais c’est sans compter l’entrain de son mari, la poisse et l’invisibilité de Sue, la bêtise et la vanité de Axel et le plus qu’étrange Brick.
Bref une encore une sympathique saison de cette comédie familiale sans prise de tête. C’est toujours un bon moment de passer devant la vie des Heck.

Modern Family

Saison 3

Euh…. que dire ?? Oui j’ai suivi toute la saison, oui il y a eu plusieurs arcs lancés :

  • la préparation à l’adoption du deuxième enfant des Pritchett/Tucker
  • la course au conseil municipal pour Claire
  • le nouveau boulot de Phil
  • les demandes d’entrée à l’université de Haley

oui il y a aussi eu des moments drôles… et pourtant cette saison ne m’a absolument pas marqué. Les années précédentes sitôt les épisodes apparus (comme par magie) sur mon ordi sitôt je les visionnais, autant cette saison j’ai un peu trainé des pieds pour lancer les épisodes.
La série n’est pourtant pas mauvaise mais il me manque quelque chose et je n’arrive pas à mettre le doigt dessus. Enfin peu importe la qualité du season finale, je continuerai quand même à regarder la série l’année prochaine.

Glee

Saison 3 – (bien que ça me fait mal de la placer dans la catégorie comédie)

Ouf… il s’en est passé cette année des choses au lycée McKinley :

  • Blaine s’est méchamment fait draguer par Sebastien (qui selon moi chantait assez faux)
  • Finn à fait le “outing” de Santana et s’est pris une grosse baffe en représailles (ce qui a d’ailleurs pas mal agité la communauté gleek)
  • Sam après avoir joué les stripteasers est revenu dragouiller Mercedes
  • Finn et Rachel veulent se passer la corde au cou, ainsi que “Frisette” et Emma.
  • Kurt et Rachel planifient leur future vie à NY (euh Rachel ne fait pas de plan sur la comète hein ;-) )
  • Sue veut s’essayer à la maternité
  • Quinn a subi les lourdes conséquences du textotage en voiture
  • ……… euh puis en fait y’a eu tellement de choses qe j’ai la flemme de tout lister

Bon ben comme les autres années, pas mieux pas moins bien ! Y’avait des storylines sympa d’autres bien lourdingues, les numéros musicaux sont soit superbes soit plats, les personnages changent d’avis comme de chemises, la cohérence des scénarii on s’assoit dessus… mais pourtant c’est toujours sympa de s’immerger dans la vie de ces ado remplis de rêves.
Au final, si on n’attend rien de la série, si on ne cherche pas les enjeux mais qu’on prend la série comme un divertissement pur et dur, bien dans ce cas on passe un très bon moment chaque semaine. Faut juste pas en demander trop !

The Office

Saison 8

J’ai eu un mal de chien à apprécier cette série, la saison 1 et plus particulièrement le pilote me rendait tellement mal à l’aise que je n’arrivais pas à détecter l’humour de cette comédie, mais j’ai fini par adopter la joyeuse bande de travailleurs. J’ai donc passé 6 saisons (sauf la 1 donc) de pur bonheur en compagnie de Dwight, Jim, Pam et Michael, puis ce dernier nous a laissé tomber et il a bien fallu renommer un nouveau boss…. et c’est là que tout se complique !
Depuis l’arriver de Robert California ou même de Nellie Bertram (Catherine Tate quand même) je me re-retrouve mal à l’aise avec la série à chaque fois que ces deux personnages font leur apparitions à l’écran. Le reste du cast heureusement est égal à lui-même, je dois dire que j’apprécie même le rapprochement et la presque franche amitié entre Dwight et Jim.
Enfin bon, les fans de The Office avait peur du départ de Michael et je ne suis vraiment pas sûre que cette saison les ai rassuré, en tout cas moi, je suis assez mitigée.

Two and a half men

Saison 9

Charlie est mort ! La série aussi ?
Selon moi OUI, clairement OUI !
Cette saison 9 de Taahm me fait penser au syndrome Scrubs et sa saison 9 (aussi !). On essaye de garder l’esprit de la série mais on change les têtes d’affiche… et au final on obtient quoi ? une série pas franchement mauvaise, même plutôt sympa mais le sacro-saint esprit de la série a complètement disparu.
Désolée de parler si cru mais où sont passés l’alcool, les “travailleuses”, les cigares et les gueules de bois ?
Maintenant la série est squattée par un gentillet beau-gosse au torse à l’air avec sa très anglaise girlfriend (et son balai dans le c**). La maison est devenue classy et même le vocabulaire s’est très assagi…
Conclusion, Charlie me manque !!!

Un peu de lecture pour la semaine

1

En espérant que ma selec vous plaise ;-)

Un peu de Fun !

And Shopping

L’image du Lundi

1

(Source : http://chaylazaro.tumblr.com/)

Un peu de lecture pour la semaine

4

Aller c’est parti pour votre sélection hebdomadaire :

Fun :

Shopping:

Haut de page