Selon Ludo :

Bon, ça fait un peu mono-maniaque, hein, mais un des meilleurs pilotes que j’ai pu voir, c’était celui de Battlestar Galactica.

Un double épisode qui nous plonge rapidement dans le “feu” de l’action, des mises en places de plusieurs lignes pour la série, et un cliffhanger qui fait soif, sauf que… C’était un pilote pour étudier la viabilité de la série, et qu’il s’est écoulé plus d’un an avant que la série ne voit le jour… Résultat, une attente insoutenable, une crainte que la série ne soit pas produite, et pourtant… Vraiment un excellent souvenir que cet épisode.

—————-

Selon Lorna :

Il y a celui du Caméléon dont le premier visionnage m’a tellement marquée que je m’en souviens encore. J’aime aussi beaucoup celui de Merlin parce qu’il annonce le dépoussiérage de la légende arthurienne et qu’on sent tout de suite la relation qui va lier Merlin et Arthur.

—————-

Selon Reggaelow8 :

Breaking Bad.

De loin le pilot dont je me rappelle le plus. ça m’a tellement choquée que je me suis demandé ce que c’était que cette série de tarés.

Elle a rapidement fait partie de mon top 5 des séries et conserve encore la place de 5e.

—————-

Selon Teproc :

Il paraît juste que la série qui a la pire fin soit aussi celle avec le meilleur début. Mon pilote préféré, c’est celui de Lost.

Impressionnant techniquement, déjà. Il établit les personnages d’une façon très efficace, et ceux qui se plaignent qu’ils aient finalement décidé de ne pas tuer Jack à la fin du pilote, dites vous que Kate aurait probablement été la leader du groupe sinon donc… vive Jack !

—————-

Selon Tolkienbis :

Prison Break

J’ai une mémoire de poisson rouge au niveau des films et des séries, je me souviens d’une série dans sa globalité mais pas souvent les petits détails.
J’ai choisir Prison Break, car on rentre directement dans le vif du sujet :). Bien entendu, la première saison est la meilleure, le reste, c’est…

Michael Scofield : You’re an artist, Sid..

Traduction :
“Michael Scofield : Tu es un artiste, Sid.”