Articles taggés Chuck

L’image du Lundi

0

Jenna Coleman, Richard Madden, Matt Smith, and Zachary Levi at Nerd HQ 2013

Top 7 musique dans les séries

3

Si certains groupes doivent leur succès aux séries qui les ont révélés, certaines séries peuvent également remercier les artistes qui leur ont permis de sublimer leurs épisodes. Si, dans une série, la musique est secondaire, et doit surtout bien accompagner l’intrigue, parfois, elle prend le dessus, et nous permet d’assister à quelques scènes magnifiques. Tour d’horizon de mes scènes en musique préférées. Attention, spoilers sur les séries concernées.

  • Mentions spéciales aussi à :

Bon Iver, “Skinny Love” (Chuck)
Tony Lucca, “Devil Town” (Friday Night Lights)
Youth Group, “Forever Young” (The OC)

  • 7 – Radiohead, “No Surprises” – House | Broken (S06E01)

En fin de saison 5, House est enfermé en hôpital psychiatrique après une “hallucination géante”. Il se retrouve donc à Mayfield, où il restera pendant tout le double épisode. Le montage qui débute l’épisode nous montre House, souffrant pendant sa cure de désintoxication, seul dans son lit, accompagné par “No Surprises” de Radiohead, qui rythme parfaitement la scène.

  • 6 – Dire Straits, “Brothers In Arms” – The West Wing | Two Cathedrals (S02E22)

En cette fin de saison 2, le Président Bartlet dévoile à ses collaborateurs qu’il a une sclérose en plaques, et ces derniers le poussent à le révéler au grand public, pour éviter autant que possible les problèmes que la situation pourrait déclencher. Tout cela est chamboulé par la mort tragique et inattendue de Mrs Landingham, dans l’épisode 21. Ainsi, ce season final met en parallèle deux intrigues très différentes : d’un côté, Bartlet, qui se remémore sa jeunesse aux côtés de Mrs Landingham, et de l’autre, son staff qui tente de gérer la crise alors que les opposants commencent à se poser des questions sur la santé du Président. La question de la re-élection de Bartlet fait débat, et une conférence de presse est organisée le lendemain soir. Après souvenirs touchants de Mrs Landingham et cri de haine de Bartlet envers Dieu, ce dernier quitte la cathédrale où avaient lieu les funérailles, furieux, en s’exclamant “You get Hoynes !” en référence à l’autre candidat démocrate, expliquant ainsi qu’il renonçait à se re-présenter. Cependant, un peu plus tard, Bartlet voit Mrs Landingham, dans son bureau, sous forme d’hallucinations, et cette dernière lui dit qu’elle “ne veut même pas le connaitre si il abandonne parce qu’il a peur de perdre”. On arrive donc finalement à cette dernière scène, sur fond de Dire Straits, où le Président brave la pluie pour se rendre à la conférence de presse, ignore le conseil de CJ en choisissant expressément une journaliste qui va lui poser la question de sa candidature. Et là, aucune réponse, ou en tout cas aucunes paroles. Juste un plan où l’on voit Bartlet mettre les mains dans les poches, et afficher un petit sourire, en référence à une conversation a