The Pretender

[Jour 28] Première série addictive – part2

0

Selon Reggaelow8 :

Buffy? Le Caméléon? Et oui encore Le Caméléon. Eh, ça ne fait que 4 fois dans le mois que j’en parle !

Que voulez-vous, c’est ma série d’enfance, alors du coup, j’en parle autant que Kaamelott et The Wire.
Chaque samedi soir avec la ptite famille devant la Trilogie du Samedi sur M6! C’était le plus important de la semaine.

—————-

Selon Teproc :

J’ai deux options, et dans les deux cas, je vais me retrouver à radoter, puisque c’est Lost et The West Wing. J’en ai déjà dit pas mal sur les deux, donc j’en resterai là ^^.

—————-

Selon Ludo :

Bien que j’ai regardé pas mal de séries dans les années 80, il n’y en avait aucune qui m’obsédait au point d’attendre avec impatience la diffusion du prochain épisode. Il aura fallu attendre la fin des années 90 pour que Buffy soit cette série, celle qui me rappelait tous les samedis soirs devant la télé avec ma chère et tendre en attendant la diffusion de l’épisode. Finalement, c’est à-cause d’elle que je me retrouve ici désormais.

—————-

Selon Lorna :

Je suivais déjà des séries assidûment avant mais c’est vraiment avec Le Caméléon que j’ai accroché à ce point à une histoire, des personnages, un rythme, des intrigues. Ça a été la première à être aussi addictive pour moi. Elle a tout déclenché : les forums pour partager avec d’autres fans, les fanfictions pour rester dans l’univers tout en assouvissant ma soif d’écrire, la consultation des sites internet pour avoir des news de la série et des acteurs.

—————-

Selon Tolkienbis :

Lost

Pour la première saison, j’étais tous les samedis soir devant ma télévision, pour regarder les deux ou trois épisodes diffusés.
Et c’est avec cette série et sa saison deux, que j’ai découvert réellement les séries, et les séries VOSTFR.

[Jour 28] Première série addictive – part1

0

Selon Tyranika :

House

Et oui, c’est assez récent finalement. Quand j’étais plus jeune, je regardais aucune série assidûment, c’est l’arrivée de shows comme Lost, Prison Break ou House en France qui m’a vraiment pousser à m’intéresser de plus près aux séries. Et la véritable première , c’est House, qui passait sur TF1 le mercredi soir (saison 4 de mémoire).

Finalement, un épisode par semaine ne me suffisait plus, j’ai téléchargé la fin de la saison … et puis la saison suivante, en VOSTFR donc. J’ai enchaîné ensuite en reprenant du début des séries que je regardais de temps en temps à la TV, dont Lost et Prison Break, donc.

—————-

Selon Jonath666 :

En ce qui me concerne il s’agit de X-files et du Caméléon. L’attente entre chaque saison était insoutenable, les cliffhangers de fins de saisons étant insoutenables pour les nerfs !

—————-

Selon Lys :

J’ai déjà mentionné cette série sur le blog il y a quelqu’un dans un article sur la nostalgie des séries avec lesquelles on a grandi. Ma première série additive est Urgences.

En plus de l’attrait que j’ai envers le côté médical, il y a une histoire affective entre cette série et moi. En effet, je regardais Urgences toutes les semaines avec ma maman. C’était notre petit rendez-vous. Je n’ai jamais été très proche d’elle mais Urgences était une série qui nous rapprochait. On attendait toutes les deux ce moment avec impatience (moi surtout pour l’histoire, ma mère plus pour être avec moi).

Mais pour parler plus concrètement de la série, je ne me rappelle pas d’un personnage qui ne m’a pas plu. Bien sur, je me suis tout de suite identifiée à John Carter. Je fantasmais sur le fait de devenir médecin à l’époque donc j’étais ce petit John Carter qui découvrait le monde médical. Urgences est l’une des rares séries à avoir fait un très bon mélange entre les cas médicaux et la vie personnels des personnages. C’est ce côté ambivalent qui a fait que je suis devenue accro à cette série.

Je vérifie en ce moment ce côté additif car la série repasse en ce moment sur France 4 et je reste bloquée devant alors que je sais très bien ce qui va se passer. En général, je ne regarde pas deux fois un épisode parce que je n’aime pas revoir quelque chose que j’ai déjà vu. Mais pour Urgences, c’est une véritable addiction !

—————-

Selon Elea :

Le Caméléon
Le temps de la découverte d’Internet, des forums, des blogs, des fanfictions…

[Jour 26] OMG WTF ? Pire fin de série – part2

9

Selon Reggaelow8 :

Sans doute le Caméléon qui bien que série non terminée, montrait bien vers où la fin se dirigeait.

Le coup de la prophétie sur Jarod l’élu, les délires surnaturels ne me plaisent pas du tout. Si ça s’était fini, je n’aurais pas aimé la fin. Les derniers épisodes étaient trop bizarres pour moi.

Surtout que la coupe de cheveux de Jarod, c’était VRAIMENT n’iiiimporte quoi en plus.

—————-

Selon Teproc :

Lost.

Spoilers à venir, bien sûr.

Bon, développons. Sur le coup, j’ai détesté « The End ». En le revoyant à froid, je pense que c’est un bon épisode, qui clôt la série de manière satisfaisante au niveau des personnages. Et les personnages, c’est ce qui compte le plus, dans toutes les séries.

Sauf que Lost, c’est différent. Il était certes important de clore la série pour les personnages, mais la série devait beaucoup de son intérêt aux mystères. Parce que les personnages c’est bien gentil, mais le triangle amoureux Jack/Kate/Sawyer (auquel s’ajout ensuite Juliet), c’était juste relou. Mais dans ces moments-là, on continuait à regarder parce que les petits indices sur ce qu’était l’île, sur les buts de Ben et de Widmore nous maintenaient en haleine.

Et le mieux, c’est quand des petits détails qu’on avait oublié revenait : j’avais adoré la statue à quatre orteils quand on l’avait vue pour la première fois, et j’étais ravi de découvrir qu’ils ne l’avaient pas oublié quand on a compris d’où elle venait au départ.

Mon problème avec la fin de Lost, ce n’est pas « The End », mai « Across the Sea ». L’épisode supposé expliquer l’origine de Jacob et Barry (si si, c’est son nom) et de l’île.

L’explication : bah il y a une fille qui s’est échouée et qui leur a donné naissance, et il y avait CJ Cregg qui traînait là et qui a tué leur mère et les a élevé. D’où elle vient, est-ce qu’elle est humaine ? On n’en sait rien. Quant à l’île, ben ya une source jaune cheloue au centre qui fait de la magie et pis voilà. Et quand on jette des gens dedans, ben ça fait des monstres de fumée.

Le truc, c’est que j’avais excusé beaucoup de choses à Lost sous le prétexte que « l’île est magique ». Mais je ne les avais excusé que parce que je pensais qu’il y aurait un payoff qui expliquerait tout ça de manière plus ou moins satisfaisante. Une explication divine peut-être, une espèce de métaphore morale ? J’aurais honnêtement été plus satisfait si on nous avait révélé que c’était juste Hurley qui avait rêvé. Au moins, ça aurait été honnête. Là, ils se sont juste foutus de la gueule du monde en prétendant qu’ils avaient tout prévu depuis le début.

Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que Lost, c’est de la merde à cause de la fin. Ça reste une très bonne série, fascinante par plein d’aspects, surtout dans la saison 2, mais aussi avec des épisodes incroyables comme « The Constant » ou des cliffhangers de fou comme à la fin de la saison 3. Mais ça reste une énorme déception, d’autant que la dernière saison en elle-même n’avait déjà pas été top.

Bref, j’aime pas la fin de Lost. Original, je sais.

—————-

Selon Ludo :

On pourrait mettre dans cette catégorie toutes les séries annulées trop tôt, telle Caprica, FlashForward, Hero Corp, Kyle XY, StarGate Universe, Terra Nova (enfin bon, déjà, le reste de la série…), The Lost Room

Peut-être FlashForward, quand-même, qui même en sachant qu’elle était annulée, a préféré faire un cliffhanger plutôt que de terminer proprement son intrigue…

—————-

Selon Tolkienbis :

Kyle XY

Pire fin de série, EVER ! Avec la pire phrase pour finir…

Mickael : I’m your brother.

Traduction :
Mickael :Je suis ton frère.

—————-

Selon Lorna :

Je ne vois pas du tout. Je sèche totalement sur cette question.

[Jour 21] Mon “ship” favori – part2

4

Selon Elea :

Je suis une shippeuse dans l’âme. Je ne peux pas m’en empêcher. J’adore les relations compliquées, complexes voire impossibles. Mais la plus importante a été ma toute première obsession de shipper : Jarod & Miss Parker dans The Pretender (Le Caméléon). Leur relation et leur jeu de chat et de la souris m’a occupée l’esprit pendant des années !
Le presque baiser de Jarod et Miss Parker dans l’Antre du Diable

—————-

Selon Tyranika :

Chuck & Sarah (Chuck)

J’en ai déjà beaucoup parler, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise de plus ? …

—————-

Selon Jonath666 :

Je vais dire Tony et Angela de Madame est servie (Who’s the boss?).
J’avoue que je prenais un grand plaisir à les voir se tourner autour ces deux là.

Bon ça c’était avant qu’Angela se fasse massacrer le visage à coup de chirurgie et nous revienne en zombie dans Ugly Betty.

—————-

Selon Lys :

Comme toujours, impossible d’en choisir un seul et c’est donc quatre couples de séries que je vais vous présenter.

  • Justin et Brian – Queer as Folk (US)

Un des plus beau couple de série pour moi ! Ils sont des personnalités tellement différentes qu’on se dit que ça ne pourra jamais coller entre eux. De plus, personne ne voit Brian Kinney en couple et comme il le dit lui même: “Je ne baise pas deux fois la même personne” et pourtant tout au long des cinq saisons s’installent une très grande complicité et un amour passionné entre les deux hommes.

  • John/Anna – Downton Abbey

Un des plus beaux couples hétéros et quasi chastes. Dowton Abbey se déroule dans les années 1900 et donc rien n’est montré et rien ne se montre parce que ce n’est pas dans les usages sociaux de l’époque … Et pourtant, sans presque rien montrer, ce couple m’a fait croire à l’amour et à réveiller la romantique que j’essayais d’enfouir en moi. C’est une confiance aveugle que les deux personnages ont l’un envers l’autre et une passion tellement entière et pure … Sans spoiler, le couple traverse de lourde épreuve et leur amour n’en ressort que grandi et plus fort.

  • Chris/Tobias – Oz

Difficile de dire si c’est une histoire d’amour ou de haine … On dit souvent que de l’un à l’autre, il n’y a qu’un pas et Chris et Tobias illustrent bien ce propos. Ils ont parcouru toute la palette des sentiments humains mais au final, ils ne trompent personne. On sait bien que c’est de l’amour qu’il y a entre eux. Comme ils sont enfermés 24h/24, tous les sentiments des prisonniers sont exacerbés et parfois pour survivre, ils sont prêts à tout. Ce sont ces sentiments sans retenue, tout dans l’emphase qui rend ce couple tellement beau et tellement passionné.

  • Ally et Larry – Ally McBeal

Je ne vais pas m’étendre longtemps vu que j’en ai déjà parlé dans l’article sur l’épisode préféré de ma série favorite. Il résume tout à fait l’histoire d’amour entre Ally et Larry. Je pense que ce couple me touche autant parce qu’on a vu Ally chercher pendant tellement longtemps l’amour et qu’elle l’avais vraiment trouvé en Larry mais les addictions de Robert Downey Jr l’ont fait viré de la série et donc leur histoire a du tourner tour. Petite vidéo qui personnellement me fait craquer à chaque fois:

[Jour 15] Personnage féminin préféré – part1

8

Selon Reggaelow8 :

  • Allison Dubois – Medium
  • Toni Bernette – Treme
  • Gemma Teller Morrow – Sons Of Anarchy
  • Debra Morgan – Dexter
  • Carrie Anderson – Homeland
  • Victoria Chase – Hot In Cleveland
  • Gloria Delgado-Pritchett – Modern Family
  • Penny – The Big Bang Theory
  • Henrietta ‘”Hetty” Lange – NCIS Los Angeles
  • Miss Parker – Le Caméléon
  • Claire Fisher – Six Feet Under
  • Abby – NCIS
  • Donna – That 70’s Show
  • Samantha – Sex and the City
  • Dame Séli – Kaamelott

—————-

Selon Ludo :

J’ai du mal à m’attacher à un personnage en particulier… Y’en a plein que j’aime bien, mais bon… Forcément, Buffy ou bien Willow, Rose de Dr Who, toute en force et en sensibilité… Elliot dans Scrubs

—————-

Selon Tolkienbis :

Olivia Dunham (Anna Torv) – Fringe

Fauxlivia : So what happened to him?
Olivia : My stepfather? I killed him.

Traduction approximative :
Fauxlivia : Donc que lui est-il arrivé ?
Olivia : Mon beau-père ? Je l’ai tué.

—————-

Selon Lorna :

Je crois que ça restera toujours Miss Parker du Caméléon parce que c’est un personnage fort de l’époque du « girl power » dans les séries.

Je m’en suis beaucoup inspirée dans certaines situations, mettant en place une sorte de « Qu’est-ce que Miss Parker ferait ? » quand je ne savais pas quoi faire.

Mais j’aime également beaucoup Rose de Doctor Who. Je lui ressemble un peu sur certains points (pas forcément les meilleurs ^^’). Je la trouve surtout très attachante. Elle est en quelque sorte celle que j’aimerais être parfois, celle qui voyage avec l’un des plus merveilleux personnage de fiction qui existe.

—————-

Selon Teproc :

Cette fois-ci je vais rester sur personnage préféré, et donc à The West Wing : C.J Cregg.

J’ai presque autant d’amiration pour C.J que pour Bartlet lui-même. Elle est finalement la responsable du message de la Maison Blanche, et, au final, c’est peut-être elle qui a le job le plus important et le plus délicat de tous les personnages de The West Wing (sauf Bartlet évidemment). C’est aussi vraiment le cœur de la série : à un moment, dans la saison 1 je crois, les mecs lui mentent quant à une information de politique étrangère (des mouvements de troupes à la frontière pakistanaise, de mémoire) et elle doit mentir à la presse sans même le savoir. C’est un moment fort non pas parce qu’elle ment, ça c’est grosso modo son job, mais parce qu’ils ne lui ont pas fait confiance.
Pour dire, elle est tellement charismatique que je ne me suis pas rendu compte à quel point (spoiler) sa nomination au poste de Chief of Staff était débile et irréaliste, et j’étais juste content pour elle.
Un des meilleurs moments de C.J, quand elle parle d’un drame en Arabie Saoudite qui résume par mal de choses sur la série :

[Jour 13] La série de mon enfance – part1

8

Selon Tolkienbis :

J’ai des vagues souvenirs d’avoir regardé Le Clown.

Je me passerai encore une fois d’une citation… En effet la série est allemande donc pour trouver des citations sur internet c’est un peu dur et mon niveau d’allemand est bas…
Promis demain il y aura une citation !

—————-

Selon Lorna :

Je suis tombée dans la sériephilie assez jeune. Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours regardé des séries. Hors dessins animés et séries dont je pouvais rater un épisode sans en faire toute une histoire, les séries qui ont marqué mon enfance sont Une Nounou d’Enfer, Dr Quinn, femme médecin, et Loïs & Clark. J’adorais.
Preuve qu’elles m’ont marquées, j’ai revu l’intégrale de Loïs & Clark il y a quelques années, celle d’Une Nounou d’Enfer l’année dernière et je suis actuellement en train de revoir Dr Quinn. Et j’adore toujours.

—————-

Selon Teproc :

Probablement Friends. Il y avait d’autres séries donc je voyais des épisodes de-ci de-là, comme Buffy, Stargate SG-1 ou, oui, Charmed, mais celle que j’aimais vraiment c’était Friends.
Un de mes moments préférés dans la série, le trivia quizz pour gagner l’appartement de Monica : http://www.youtube.com/watch?v=87z7YiNWUBU

—————-

Selon Reggaelow8 :

LE CAMELEON !!!

Ah Jarod, Jarod, Jarod. Mon premier amour, mon premier héros, mon premier personnage de série préféré, le premier à m’avoir fait pleurer, à m’avoir fait compatir à tel point que je croyais que c’était moi qui cherchait ma mère et avait peur de revenir au Centre, mon ami d’enfance quoi.
Ah, Mademoiselle Parker, ma première ennemi et idole, ma première femme de fer au cœur tendre, la première méchante à me faire rire, la première dont l’histoire m’a fait revoir mon opinion, la première dont j’ai tant espéré…
Ah Brooks, le premier à m’avoir fait franchement pitié et à m’avoir fait rire.
Ah Sidney, le premier à m’avoir donné l’impression de père de substitution. Et tant d’autres choses.

Ah, le Caméléon… la série de ma vie. La première élue de mon cœur et celle qui me fera toujours un énorme, magnifique et terrible serrement de cœur quand j’en entendrai parler.

Jarod power !!

—————-

Selon Ludo :

Ah ça… Je dirais bien les Mystérieuses Cités d’Or… Tant d’aventures, de personnages attachants, de découvertes.. Et ces 2 dernières minutes qui nous expliquaient des détails sur les mayas. J’adorais ça !

“Enfant du Soleil, tu parcoures la terre et le ciel, cherche ton chemin, c’est ta vie c’est ton destin…”

[Jour 7] Le pire épisode de ma série favorite – part1

5

Selon Lorna :

J’aime pratiquement tout dans Le Caméléon alors c’est un peu dur de se décider. Je dirais le 4×05 : La folle équipée parce que c’est l’épisode où Jarod rencontre Zoey, un personnage que je n’aime pas trop.

En bonne shippeuse, je ne voyais pas d’un très bonne œil l’arrivée de quelqu’un qui allait se mettre entre Miss Parker et Jarod mais, de façon beaucoup plus personnelle, c’est surtout sa façon de réagir face au cancer qui m’a déplu. Avec le temps, j’ai un mis un peu d’eau dans mon vin et je vois maintenant davantage les points positifs de cet épisode.

—————-

Selon Teproc :

Bon, je ne sais pas si c’est vraiment le pire épisode, il est possible que certains épisodes de la saison 5 soient moins bons, juste parce que même quand il part d’une mauvaise idée, Aaron Sorkin a une tendance à écrire des dialogues de qualité.
Isaac and Ishmael reste symboliquement l’épisode le plus contreversé de The West Wing, et probablement le pire de l’ère Sorkin. Pour sa défense, il a été écrit, filmé, édité et produit en moins de deux semaines (très très peu) pour une simple raison : les attentats du 11 septembre.

Difficile pour une série politique comme The West Wing de ne pas adresser le 11 septembre. On a donc eu cet épisode, passé juste avant le début de la saison 3, fin septembre 2001.
Toutes les subtilités et les conflits moraux, idéologiques et politique élaborés auxquels on n’est habitué sont absents : c’est juste Sorkin qui essaie maladroitement de faire passer un message. Les personnages agissent d’une manière totalement en contradiction avec tout ce qu’on sait sur eux (C.J qui se prononce en faveur d’écoutes illégales… mais oui mais oui)… bref, c’est mauvais. On peut comprendre pourquoi c’est mauvais, mais n’empêche, c’est mauvais.
Assez ironique d’ailleurs, que ce soit l’épisode qui suit «Two Cathedrals», même s’il se situe hors de la chronologie de la série.

—————-

Selon Reggaelow8 :

“Le répurgateur” dans la saison 1 de Kaamelott est un des pires épisodes de la série.

Voir l’épisode ici : http://www.kaamelott.info/livre-1/02-le-repurgateur.html

En tous cas, un qui m’a franchement ennuyé. Principalement à cause du personnage d’Elie Semoun que je ne supporte pas et qui est très inintéressant. Il ne me fait pas rire et m’horripile. Surement car je trouve qu’il en fait trop. C’est le seul personnage que je n’aime pas je crois… . Pourtant j’aime bien Elie Semoun.

—————-

Selon Ludo :

Pour rappel, ma série favorite est Buffy contre les Vampires. Et bien qu’il soit difficile de dire quel est le pire épisode d’une série, je me souviens avoir particulièrement eu du mal à retenir mes larmes le jour de la mort de Joyce Summers, la mère de Buffy : “Orphelines”, S05E16.

Et là où il s’agit d’un épisode sublime, c’est aussi un des plus noirs de la série.

—————-

Selon Tolkienbis :

La série d’hier était Fringe, pour le meilleur épisode. Le pire épisode a été un choix très difficile…
C’est pas pour autant que je vais choisir une citation bidon :).

FringePilot

Walter: [Upon seeing his son, Peter] I thought you’d be fatter.
Peter: You thought I’d be fatter? Excellent. First words, perfect.

Traduction approximative :

Walter: [En voyant son fils Peter] Je pensais que tu allais être plus gros.
Peter: Tu pensais que j’allais être plus gros ? Parfait… Premiers mots, parfait.

Haut de page