View Sidebar
Suburgatory vs. Awkward

Suburgatory vs. Awkward

6 novembre 2011 14:006 comments

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de Suburgatory. C’est l’une de mes découvertes parmi toutes ces nouvelles séries américaines.

Suburgatory, c’est l’histoire de Tessa, ado cynique et rebelle, qui déménage contre son gré avec son père de Manhattan pour emménager dans une banlieue chic. La banlieue, les suburbs, qui représente tout ce qu’elle déteste, le purgatory. La thématique des banlieues américaines n’est pas une nouveauté en soi, c’est même un concept usé depuis de nombreuses saisons dans Desperate Housewives ou Weeds. Mais ici on nous sert une caricature très drôle qui dresse le portrait d’une communauté où le culte de l’apparence, le festival des rumeurs et l’étalage d’un bonheur pas si idyllique font partie du quotidien.

C’est par les yeux de Tessa que nous découvrons ce voisinage et entrons dans cet univers. Chaque épisode est l’occasion de confronter sa vision cynique de citadine new-yorkaise à sa nouvelle réalité de cette banlieue chic, point de départ de délires légèrement absurdes. La relation qu’elle entretient avec son père et avec ceux qui l’entourent est aussi l’occasion de revenir sur des préjugés ou de modérer son jugement sur ce nouvel univers.

Ce qui me plaît, c’est le regard sarcastique que Tessa porte sur son environnement. Je me dis qu’elle pourrait être très copine avec Jenna, une autre cynique que j’avais bien aimé.

Et puis je trouve que les deux sitcoms se ressemblent sur bien des points. Tout comme Suburgatory avec Tessa, Awkward utilise la voix off de Jenna pour porter un regard critique sur le monde. Awkward, c’est l’histoire de Jenna, qui ne fait pas vraiment partie des filles populaires de son école, en fait elle est même plutôt invisible aux yeux de certains. Sauf qu’un jour, suite à un énorme malentendu assez drôle, tout le monde pense qu’elle a tenté de se suicider. Depuis impossible pour elle de passer inaperçue dans les couloirs du lycée. Pour Jenna c’est peut-être l’occasion de devenir un peu plus populaire…

Les deux séries mettent en scène des personnages au regard cynique, abordent la difficulté de trouver sa place pendant l’adolescence et sont en même temps des sitcoms très drôles. On retrouve sensiblement les mêmes personnages : les loosers du lycées ou les mis-à-part dont font partie les héroïnes, la méchante cheerleader bien décidée à leur pourrir l’existence et le bad guy pour qui elles ne peuvent s’empêcher de craquer. Le rapport aux parents est également abordé mais de manière différente semble-t-il. La première saison de Suburgatory est actuellement en cours de diffusion alors que la seconde saison Awkward est prévue pour janvier 2012, et leurs ressemblances m’ont donné envie de les rapprocher. Néanmoins, le ton entre les deux séries n’est pas le même pour l’instant. Si Suburgatory semble avoir une volonté de donner une morale à la fin de chaque épisode ou d’enrober le cynisme de Tessa par les bons sentiments du paternel, la diffusion de Awkward sur MTV lui permet sans doute cette liberté de ton qui rend la série beaucoup plus cru et plus cruel…

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous vu l’une de ces séries ? Avez-vous une préférence ? La parole est à vous !

——————————

6 Comments

  • C’est vrai qu’au départ, on a une nette ressemblance. Maintenant, je trouve que Suburgatory a trouvé son identité (qui n’était pas claire au début) et j’irais moins jusqu’à les comparer.
    En gros, Sub joue dans la caricature (et c’est là qu’elle est la plus drôle je trouve), contrairement à Awkward qui a vraiment atteint une jolie finesse, et n’a jamais été que « comique ». Ma préférence va du coup à Awkward, que je trouve plus intéressante, mais je ris également beaucoup devant Sub (et celle-ci a le mérite d’une belle relation père/fille aussi).
    Concernant les personnages, je suis bien plus du côté de Jenna en revanche, vu que je trouve son cynisme bien mieux géré, parce que pas porté en « vérité », et plus de l’ordre du constat amusé que du ton donneur de leçon qu’a Tessa parfois (dans certains épisodes, elle est même carrément arrogante et j’ai trouvé que ça tuait littéralement l’effet comique).

    • Je rejoins ton avis !
      Tout à fait personnellement, je préfère Awkward dans la façon d’aborder l’adolescence et dans sa façon de s’interroger sur la vie…
      Je trouve Awkward plus poussé et plus « sérieux » quand Suburgatory n’est (pour l’instant) que dans la caricature…

      Ah ! Bien d’accord avec toi sur l’arrogance de Tessa dans certains épisodes ! Elle a une façon de prendre de haut son nouveau monde qui a tendance à m’agacer.

  • Dire que j’ai toujours pas regardé Awkward… faudrait que je me boucle ça pour les vacances de Noël !
    Sinon je suis d’accord pour Tessa, dommage qu’elle soit si arrogante parfois…

    • Connaissant un peu tes goûts, je pense que le côté comédie/teen show avec le ton permis par MTV pourrait te plaire !
      Puis avec le format 20 min, j’avais très vite englouti la 1ère saison ^^

  • Ma préférence va à Awkward. Pourtant j’ai du mal à les comparer ces deux séries.

    Certes dans les deux, on suit des héroïnes qui sont loin d’être des stars dans leurs écoles, mais leur caractère est assez différent.

    Et puis autant Suburgatory est la pour nous présenter les quartiers bourgeois & leurs habitants avec exagération, autant Awkward se concentre finalement sur un ado normale qui vit ses premiers amours, et ce avec beaucoup d’humour sans que finalement ce soit autant exagéré que dans Suburgatory.

    Je ne sais pas combien d’éps fera Suburgatory, mais il faudrait peut être une intrigue (ou des intrigues) plus poussée dans la série. A part vouloir revenir dans son ancien quartier, je ne vois pas quels sont les aspirations de Tessa. Il manque un vrai but à ce sujet, un petit truc (amitié, amour, problèmes, autre ?) qui ferait qu’à la fin de chaque épisode, on ait l’impression que ça avancé & l’envie pressante de voir la suite

Leave a reply